Menu
Nutrition / Santé

Graines Germées, un superaliment !

Je voulais vous parler aujourd’hui d’un « superaliment » qui mérite d’être connu, j’ai nommé les graines germées ! Quand on évoque l’alimentation saine ou santé on imagine souvent des aliments exotiques ou autres poudres de perlimpinpin aux vertus incroyables…
Souvent, ces superaliments sont importés et sont très couteux (surtout si on les choisit de qualité biologique).
Et bien réjouissons nous, car les graines germées ne font pas partie de cette catégorie !

Les graines germées sont une véritable bombe nutritionnelle, accessible à tous les budgets ! Vous pouvez très facilement cultiver vous-même vos graines germées, sans matériel particulier. C’est très ludique, éducatif et tellement satisfaisant d’être acteur de son alimentation et de sa santé !

graines germées

Propriétés générale des graines germées

Les graines germées ont une teneur nutritionnelle exceptionnelle en :

  • acides aminés source de protéines de qualité, facilement assimilable par notre organisme.
  • vitamines et minéraux : calcium, potassium, magnésium, fer, manganèse et phosphore.
  • phytonutriments : chlorophylle et caroténoïdes : ils nous protègent de l’oxydation, génératrice du vieillissement prématuré, ils sont bénéfiques à notre cœur et nettoie notre foie, nos poumons et nos reins.
  • phytohormones : molécules végétales proches de la structure de nos propres hormones.
  • enzymes : essentielles à toutes les réactions chimiques dans notre corps

Le processus de la germination

Bien comprendre 2 mécanismes essentiels :

La diminution des anti-nutriments

De manière très simplifiée, la graine dispose d’un moyen de défense : les anti-nutriments (l’acide phytique). Si un prédateur se nourrit d’une graine, celle-ci va diffuser dans l’organisme du mangeur ces anti-nutriments. Cela va empêcher l’absorption intestinale de micronutriments et peut aussi occasionner des douleurs et une digestion difficile.

Lors du processus de la germination, il va y avoir une sorte de « prédigestion » : la teneur en acide phytique va diminuer : tout se passe comme si la plante avait baissé sa garde (et c’est tant mieux pour nous !)

Une transformation exceptionnelle

Encore une fois, de manière schématique : cette minuscule graine possède en elle tous les ingrédients nécessaires à sa croissance. C’est une véritable petite usine qui va s’activer si la graine est mise au contact de l’eau. Celle-ci va puiser dans ses macronutriments, les prédigérer (les découper) et les transformer en nutriments plus petits, bien plus assimilables pour notre organisme ! Au cours de cette transformation, la teneur en micronutriments, minéraux et antioxydants va augmenter considérablement !

Quelques graines germées intéressantes :

  • Alfalfa : reminéralisante, riche en protéines, en chlorophylle, en phyto-œstrogène (intéressante pour la ménopause) , goût neutre et pousse très rapidement ! Attention, contre indication possible si cancer hormonodépendant.
  • Brocolis : antioxydantes, riches en sulforaphanes (cancers féminin hormonodépendant ++), attention elle a un goût assez prononcé (vous pouvez la mélanger à d’autre graines germées pour atténuer son goût).
  • Radis : riche en souffre, purifiante du mucus, détoxifiante du foie et de la vésicule, propriétés anti-cancer (meilleur métabolisme des substances cancérogènes au niveau du foie). J’adore son goût un petit peu piquant, c’est assez étonnant on a vraiment l’impression de croquer dans un radis ! J’ai personnellement des problème respiratoire et j’ai vraiment constaté ses effets bénéfiques sur la purification du mucus! Attention toutefois aux intestins sensibles aux légumes soufrés
  • Fenugrec et Fenouil : soulage les intestins enflammés, équilibrante de la glycémie (les graines germées de lentilles ont les mêmes vertus sur la glycémie) .
  • Riz brun et sarrasin : effet protecteur sur le système cardiovasculaire avec un meilleur métabolisme des lipides (baisse du cholestérol)

Comment intégrer les graines germées à notre alimentation ?

Pour consommer régulièrement des graines germées le plus simples c’est de les intégrer à vos salades et crudités ! Il faut compter 1 belle poignée de graines germées / personne.

Essayez par exemple :

  • les graines germées de moutarde dans vos salades vertes ou dans les carottes râpées à la place de la traditionnelle moutarde dans la vinaigrette.
  • les graines germées au goût plus prononcé comme celle de radis noir par exemple avec une salade de betterave rouge.
  • Vous pouvez aussi ajoutez des graines germées sur des tartines formage frais de chèvre ou de brebis, soupoudrées dans vos soupes, dans vos jus de légumes, vos jus vert ou vos smoothies !

J’espère que ce post sur les graines germées vous a plu et qu’il vous a éclairé sur le potentiel incroyable de ces toutes petites graines ! Dites-moi en commentaire si vous en avez déjà goutées ou si vous en avez déjà cultivé vous-même, à la maison, et enfin si je vous ai peut être donné envie de vous y mettre !

Dans un prochain article, je vous expliquerai : comment faire germer vos graines vous-même, comment fabriquer un germoir, quel matériel utiliser, ou acheter vos graines etc… : lien

Pour aller plus loin, vous pouvez écouter le super Podcast d’Althea Provence, écrit par Christophe Bernard, herbaliste très pédagogue : lien