Menu
Nutrition

Organisation cuisine maison

J’adore cuisiner mais avec la reprise de mes cours de naturopathe et les trajets pour aller dans Paris (avant le confinement) mes journées sont bien remplies !
Une bonne organisation est la clé pour continuer à cuisinier maison sans que cela devienne une corvée ! Cela reste vrai lorsque l’on est confiné est que l’on n’a plus accès à la cantine d’entrprises !

Voici quelques astuces que j’applique au quotidien. Cela me permet de rester bien organisée, d’avoir toujours de quoi cuisiner dans mon garde-manger et de prendre plaisir à préparer les repas.
Je vous explique ici ce qui me convient mais bien évidement chacun a ses habitudes et sa propre façon de gérer son organisation.

La meilleure organisation est celle qui vous convient, celle que vous avez choisi ♥.

Etape 1 : Décider à l’avance des plats que l’on souhaite manger dans la semaine

Le weekend j’essaie de décider des 3 plats principaux que l’on dégustera dans la semaine.
Je m’aide parfois de livres de recette pour trouver l’inspiration.

Je regarde ce qu’il me reste dans le frigo et ce qu’il me manque pour réaliser mes recettes (produits frais, condiments, lait de coco, épices, etc.)

Je note sur une feuille les plats à préparer et éventuellement les quelques ingrédients à acheter pour achever le plat. Cette liste est ma « feuille de route » et est ensuite accrochée sur le frigo.

Etape 2 : Le nerf de la guerre : les courses

Evidemment si le frigo est vide … difficile de préparer quoi que ce soit …
Voilà comment on s’organise à la maison pour la gestion des courses !

  • Le marché : 1 fois toutes les 1-2 semaines : je fais le marché pour me procurer les produits frais : fruits, légumes, herbes aromatiques, viandes et poissons.
    Il y a les basiques que j’achète régulièrement : les fruits de saison par exemple, et ensuite les autres aliments que je sélectionne en fonction des plats que j’ai décidé à l’avance de cuisiner (je ne manque pas d’emporter avec moi ma feuille de route pour ne rien oublier !)
    J’adore faire le marche le weekend, cela est un véritable plaisir pour moi !

  • Le drive : A fois toute les 2-3 semaines
    Si j’aime faire le marché en revanche je ne suis pas une grande passionnée des courses en grande surface ! On fait donc de temps en temps un drive. Gain de temps et efficacité assuré ! L’avantage aussi est qu’on achète essentiellement selon nos besoins alimentaires et on ne se laisse pas distraire par des nouveautés, le rayon bricolage ou maquillage ! Ahah
    Encore une fois, je n’oublie pas de regarder ma feuille de route pour ne rien louper !
    On achète des produits comme les yaourts, yaourt végétaux, laits végétaux, éventuellement quelques fromages, les pâtes à tarte sans gluten, des sardines en boite, du pain sans gluten, des jus de fruits, parfois des blancs de poulet, etc.

  • Une commande Kazidomi : 1 fois tous les 2-3 mois
    Kazidomi est un magasin bio en ligne qui permet, sous le frome d’un abonnement, d’avoir accès à des produits bio moins chers. On commande des produits secs et non périssables : produits en vrac (fruits secs, lentilles, oléagineux, riz), café en grain, lait végétaux, tisanes, épices, produits sans gluten (farines, pates, granola), produits à base de coco (lait, sucre), conserves de sauce tomate, produits du monde, produits d’hygiène et d’entretien pour la maison. Ici, j’essaie de commander en belle quantités ces produits pour toujours les avoir dans mon garde-manger.

Conclusion : Vous l’aurez compris je ne me laisse pas déborder par les courses ! Le Drive et la commande Kazidomi avec livraison me permettent de gagner du temps et de ne pas m’éparpiller. Ma feuille de route me permet aussi d’y voir plus clair et de n’acheter que les aliments dont j’ai réellement besoin et ainsi limiter le gaspillage.

Etape 3 : La cuisine

Cuisiner en grosse quantité

J’essaie de préparer le Weekend et en début de semaine 3 plats principaux en bonnes quantités pour qu’ils nous durent toute la semaine.

Souvent ajouter quelques légumes à un plat ne prend pas vraiment plus de temps : rajouter 3 carottes et 2 poireaux à une soupe ne vous demandera pas 2 fois plus de temps.
En revanche, refaire entièrement une soupe parce que vous n’en avez pas fait suffisamment la première fois vous fera perdre du temps !

Je cuisine par exemple : une soupe de légume d’automne, un gratin, un Dahl de lentille, une tarte aux légumes, un curry de légume, une purée maison, etc.
Vous trouverez également plein d’ides de recettes sur mon compte Instagram : elise.rouvrais

Je prépare également des féculents en grande quantité comme du riz, des pâtes complètes, etc.

La semaine, il ne me reste plus qu’à assembler mes plats : Dahl de lentille/riz ou curry de légume/pâtes complètes par exemple.

N’hésitez pas également à ajouter du cru à votre menu avec des crudités minutes par exemple ou une salade. Manger cru est indispensable à une alimentation riche, équilibrée et variée.

Enfin, n’hesitez pas à congeler vos préparations maison : vous serez ravis de les ressortir un jour de flemme ou un jour pressé !

Dernier conseil : Lorsque l’on cuisine en grosse quantité, l’appel du micro-ondes est très fort : c’est souvent très pratique de réchauffer sa portion de cette manière : rapidité, efficacité, pas de casserole à nettoyer ! L’usage du micro-ondes de temps en temps n’est pas un problème mais il ne faudrait pas qu’il sois systématique, sous peine de détruire la grande majorité des vitamines et des nutriments ! Idem si vous avez fait une énorme marmite de soupe, inutile de réchauffer toute la soupe si vous ne souhaitez qu’un simple bol. La surcuisson a aussi tendance à appauvrir votre préparation.

Cuisiner en 20 minutes

J’ai toujours dans mon congélateur des légumes surgelés : ils sont déjà lavés, épluchés et découpés. C’est un vrai gain de temps !
Si je suis en télétravail la journée chez moi, je peux mettre du riz dans mon cuiseur à riz avec quelques légumes surgelés (et même du poisson !) au-dessus dans le panier vapeur et le tour est joué ! En 30 minutes, sans préparation ni surveillance, j’ai un plat complet ! Vous pouvez utiliser cette méthode avec un cuiseur vapeur ou avec une grande casserole d’eau et un panier vapeur au-dessus (vous devrez simplement penser à arrêter la cuisson).

Les essentiels qui sauvent

J’ai toujours quelques « basiques » qui permettent de préparer un menu express le soir par exemple :

  • Boite de sardine ou foie de morue : émietté en rillette, vous pourrez réaliser de délicieuses tartines avec du pain complet légèrement toasté – à compléter avec une salade.
  • Toast chèvre/miel/thym à compléter avec une soupe maison ou une salade.
  • Sauce de légumes ou une ratatouille bio en boite : avec des pâtes complètes vous pourrez réaliser un plat délicieux très rapidement !

Voilà, je vous ai donné toutes mes petites astuces qui me permettent de manger maison malgré un planning bien chargé ! Ce qui n’exclu pas non plus que parfois je suis fatiguée et on commande simplement le diner !

Si vous avez d’autres conseils, n’hésitez pas à les partager en commentaires ci-dessous !
Nous serions tous heureux d’en profiter !

2 Comments

  • Delemotte Anne
    1 novembre 2020 at 19h05

    Quelle bonne idée Elise que de nous présenter tes astuces pour cuisiner maison ,sans avoir à se mettre en cuisine une heure chaque soir, pour manger sainement !

    J’ai bien aimé l’idée du cuiseur vapeur pour cuisiner un repas complet : riz et légumes / poisson…Moi, pour gagner du temps, comme j’aime beaucoup les crudités, je fais des carottes râpées en grosse quantité, pour faire 2 ou 3 repas. Une salade d’endives, avec une pomme râpée, est très rapide à réaliser également.

    Cet été, j’ai préparé quelques sauces tomates faites maison, que j’ai congelées. Ce qui est long, c’est d’éplucher et de faire dorer les oignons. Gain de temps assuré ! Je fais toujours décongeler mes préparations la nuit précédente. Il ne reste plus qu’à ajouter du lait de coco et du poulet. Ou bien des haricots rouges, maïs.

    Je n’ai pas encore essayé la stérilisation. Mais c’est décidé : l’année prochaine, je me lance.

    Mon plat préféré actuellement : un wok de légumes avec citronnelle, gingembre, citron vert, cacahuètes et nouilles de riz ou de blé au rayon asiatique. J’ai testé avec du poulet ou du saumon frais. C’est délicieux et original. Servi dans des grands et jolis bols , c’est déjà le début d’un voyage ! Et quand je n’ai pas le temps d’acheter les légumes frais asiatiques au marché, j’utilise un mélange wok asiatique ou légumes vapeur de Picard. Je n’hésite pas à parler cuisine avec la vendeuse asiatique sur mon marché. Je découvre ainsi de nouvelles recettes et c’est toujours un partage très agréable !

    Un dessert rapide: une pomme au four , avec une boule de glace au caramel beurre salé. J’avoue que j’utilise mon micro – ondes pour la cuisson de la pomme.

    La pomme est fondante et juteuse.

    Je suis fan de mon pèle pommes. Il trône régulièrement sur mon plan de travail. Quand on a de bons outils , c’est un gain de temps incroyable et un vrai plaisir de cuisiner !

    Pour faire soit un crumble, soit des boîtes de compote à congeler. Avec mon pèle- pommes, je prépare 10 pommes en quelques minutes pour mes compotes. A cuire dans ma cocotte en fonte, héritée de ma maman. Et le tour est joué ! L’hiver, je sortirai ma compote et n’aurai plus qu’à faire le sablé pour faire un crumble ou simplement une verrine: compote de pommes, fjord et spéculoos écrasés.

    Pour les vitamines cet hiver, je vais faire germer des graines.

    J’attends avec impatience tes posts sur les antioxydants ou comment renforcer son système immunitaire.

    A bientôt Elise

    Reply
    • Elise Rouvrais
      2 novembre 2020 at 10h02

      Merci pour ce gentil commentaire et ce témoignage rempli d’astuces ! Effectivement préparer les crudité en grande quantité est encore le meilleur moyen pour en consommer régulièrement ! Le plat asiatique a l’air délicieux ! Hate de voir tes recettes avec ton stérilisateur !

      Reply

Leave a Reply